(navigation image)
Home American Libraries | Canadian Libraries | Universal Library | Community Texts | Project Gutenberg | Children's Library | Biodiversity Heritage Library | Additional Collections
Search: Advanced Search
Anonymous User (login or join us)
Upload
See other formats

Full text of "PDF de Mehdi"






-n 




Prendre la science cbez 
les Gei)s de la Sui)i?ab 

Cbeikb Hanjad Al-'Otbnjar) 




~~ 






















(llchdi flbou 'flbdir-ltahmon 

u1ww.spfbirmin9ham.com 

10/7/2012 



Prendre la science chez les Gens de la Sunnah 



Toutes les louanges a Allah; " C'est Lui qui a envoye Son Messager avec 
la guidee et la religion de verite (L'Islani) pour la faire triompher sur 
toute autre religion. Allah suffit corunie temoin." 

Sourate Al-Fath v. 28. 

Et j'atteste qu'il n'y a de divinite adoree avec verite qu'Allah, de 
maniere exclusive et sans Lui donner d'associe. 

Et j'atteste que Mohammad est Son serviteur et Son Messager, que la 
Priere et le Salut d'Allah soient sur lui ainsi que ses proches et ses 
Compagnons. 

Ceci etant dit : 

'Abder-Rahman Ibn Yazid a dit: 

« Nous demandames a Houdheyfah qu'Allah l'agree apres un homme 

dont la voie et la maniere de faire sont proches du Prophete 

dL^ j aIp &i Jb> afin qu'on prenne la science de lui ? 

II repondit qu'Allah l'agree: 

"II n'y a personne dont la voie et la maniere d'agir soient plus proches 

du Prophete JL- 3 *J& ii\ J^> qu'Ibn Oum 'Abd". 

Rapporte par Al-Boukhari dans son Authentique n°3762. 



An-Nakh'T Abou Bakr Al-Kouff le frere de Al-Aswad et le fils du frere de 'llqimah ; il fait partie des Tabi'oun 
(ceux qui ont rencontre les Compagnons), Thiqah (de confiance), la Jama'a a rapporte de lui. 



Prendre la science chez les Gens de la Sunnah 



Ibrahim An-Nakh'i a dit: 

"Lorsqu'ils arrivaient chez un homme afin de prendre la science de lui 

ils regardaient sa voie et son aspect et sa priere et ensuite seulement 

prenaient de lui". 

Rapporte par Ibn 'Abdil-Barr dans At-Tamhid (Son explication du 

Mouwata de l'imam Malik) Tome 1, page 47. 

La science n'est pas demandee a un innovateur (dans la religion) car la 
recherche de la science chez les gens de l'innovation (religieuse) 
contredit le delaissement (>*-») des gens de l'innovation (religieuse) qui 
est un fondement parmi les fondements des Gens de la Sounnah et du 
Consensus ; fondement qui est tire de multiples preuves du Coran, de la 
Sunnah et de l'unanimite des savants : 

"Quand tu vois ceux qui pataugent dans des discussions a propos de Nos 

versets, eloigne-toi d'eux jusqu'a ce qu'ils entament une autre 

discussion". 

Sourate Al-An'am verset 68. 

D'apres 'Aicha qu'Allah l'agree, elle dit: 

"Le Messager d'Allah JL j J^ ii\ J^> a lu ce verset (dont la traduction du 
sens est) : 



Prendre la science chez les Gens de la Sunnah 

"C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s'y trouve des versets 
sans equivoque, qui sont la base du Livre et d'autres versets qui peuvent 
preter a d'interpretations diverses. Les gens done qui ont au cceur une 
inclination vers l'egarement mettent l'accent sur les versets a equivoque 
cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interpretation 
alors que nul n'en connait l'interpretation a part Allah. Mais ceux qui 
sont bien enracines dans la science disent : "Nous y croyons tout est de 
la part de notre Seigneur !" Mais seuls les doues d' intelligence s'en 
rappellent". 

Elle dit : Le Messager d'Allah JL- i Up %\ Jb* a dit : "Si tu vois ceux qui 
mettent l'accent sur les versets a equivoque ce sont ceux qu'Allah a cites 
prenez done garde a eux". 
Rapporte par Al-Boukhari 4547 et Mouslim 2565. 

D'apres Abou Hourayrah qu'Allah l'agree, Le Prophete JL j Jfe. 4S1I Jb* a 

dit: 

"Il y aura a la fin des temps des gens qui vont vous parler de choses dont 

vous n'avez jamais entendu parler ni vous ni vos peres, prenez garde et 

qu'ils prennent garde !". 

Rapporte par Mouslim dans l'introduction de son Authentique. 

"Le Prophete JL. 3 aJp &i Jip a delaisse Ka'b Ibn Malik lorsqu'il s'est 

absente a la bataille de Tabouk". 

Rapporte par Al-Boukhari 4418 et Mouslim 2769. 



Prendre la science chez les Gens de la Sunnah 

Ibn Al-Qayyim qu'Allah lui fasse misericorde a dit: 

"II y a en cela une preuve sur le fait que l'imam et le savant et celui qui 

est obei delaisse celui qui a commis une action par laquelle il merite la 

reprimande" 

Zad al-ma'ad d'Ibn Al-Qayyim Tome 3, page 578. 

L'imam Al-Baghawi qu'Allah lui fasse misericorde a rapporte 

l'unanimite des savants sur ce point et a dit: 

"Les Compagnons et leurs Successeurs et les successeurs des Successeurs 

et les savants de la Sunnah etaient sur cette position et etaient unanimes 

et en consensus sur le fait de detester les gens de l'innovation (religieuse) 

et de les delaisser". 

Charh As-Sunnah d' Al-Baghawi Tome 1, page 227. 

Et il dit egalement : 

"Le Prophete Jls. } aJLp iiii Jb* nous a informe de la division de sa 
communaute et de l'apparition des passions et des innovations 
(religieuses) au sein de sa communaute, et a decrete le salut a celui qui 
suit sa voie et la voie de ses Compagnons, qu'Allah les agree tous, que 
le musulman qui voit un homme s'adonner a quelque chose parmi les 
passions et les innovations (religieuses) en y croyant ou dedaigner une 
sunnah parmi ses sunans le delaisse et s'en desavoue et le delaisse mort 
ou vivant et ne le salue pas s'il le rencontre et ne reponde pas a son salut 
s'il salue en premier jusqu'a ce qu'il delaisse son innovation (religieuse) 
et revienne vers la Verite et l'interdiction de delaisser quelqu'un plus de 



Prendre la science chez les Gens de la Sunnah 

trois jours en ce qui concerne ce qui peut arriver entre deux hommes 
comme manquement aux droits de l'amitie et de la compagnie ne 
rentre pas dans ce qui concerne le droit de la Religion car le 
delaissement des gens des passions et des innovations (religieuses) est 
continu jusqu'a ce qu'ils se repentent». 
Charh As-Sunnah d'Al-Baghawi Tome 1, page 224. 

'Abder-Rahman Ibn Mehdi qu'Allah lui fasse misericorde a dit: 
"La Science ne se prend pas chez trois genres de personne : 

Celui qui est accuse de mensonge, celui qui a appelle a une innovation 
(religieuse), et l'homme qui se trompe beaucoup". 
Charh 'Hal At-Tirmidhi Tome 1, page 110. 

L'imam Malik qu'Allah lui fasse misericorde a dit : 

"La science ne se prend pas chez quatre personnes et se prend chez les 

autres: 

Le sot ; celui qui a appelle a une passion ; le menteur qui ment dans les 

paroles des gens meme s'il n'est pas accuse de mentir dans les paroles du 

Messager d'Allah Jl^ j Jp 4S1I JU; un cheikh qui a une preseance, une 

adoration, une vertu s'il ne connait pas ce qu'il rapporte". 

Rapporte par Ibn 'Abdil-Barr dans son Tamhid Tome 1, page 66. 



N.d.t : II convient de revenir aux savants de la communaute pour I'application de ce fondement des Gens de 
la Sunnah en accord avec les regies emises par les savants car comme I'a dit son eminence Cheikh AI-AlbanT 
qu'Allah lui fasse misericorde: "Le hajr (delaissement) est un point de science precis qui requiert une mise en 
application precise". 



Prendre la science chez les Gens de la Sunnah 

Ayyoub qu'Allah lui fasse misericorde a dit: 

6 

« Sa'id Ibn Joubayr m'a vu avec Talq Ibn Habib et dit : 

Ne t'ai-je pas vu avec Talq ? 

Ne t'assois pas avec lui ! » 

Rapporte par Al-Khallal dans As-Sunnah n°1541 avec une chaine de 

transmission authentique. 

L'imam Ahmad qu'Allah lui fasse misericorde a dit: 

"Qu'Allah jette dans la decheance Al-Karabisi; il ne faut pas s'asseoir en 

sa compagnie ni lui parler et ses livres ne doivent pas etre ecrits et ne 

t'assois pas en compagnie de celui qui s'assoit avec lui". 

Al-Masail version rapportee par Ibn Hani An-Naysabouri Tome 2, 

page 154. 

Comme ce fondement etait d'application dans les premieres generations 

le fait que les imams de la Sunnah delaissaient un homme etait un signe 

qu'il etait un innovateur (dans la religion); comme 'Amrou Ibn'Oubayd 

le mou'tazilite lorsqu'Ibn 'Awn qu'Allah lui fasse misericorde a interdit 

aux gens (de le frequenter) : II s'asseyait seul. 

'Abdel-Wahhab Al-Khafaf a dit: 

'Je passai devant 'Amrou Ibn'Oubayd qui etait seul et lui dis: 

Qu'as-tu ? Pourquoi t'ont-ils delaisse ? 

II repondit : Ibn 'Awn a interdit aux gens de me frequenter et ils ont 

obei". 

Mizan al-i'tidal Tome 3, page 274. 



Prendre la science chez les Gens de la Sunnah 

7 
Saches qu'il y a dans le fait de prendre des gens de l'innovation 

(religieuse) de nombreux maux ,car celui qui prend d'eux la science 

peut s'immerger dans leur innovation (religieuse), et elle implique un 

amour pour ce cheikh chez qui il prend la science, et l'individu est avec 

celui qu'il aime le Jour du Jugement Dernier, et il y a en cela egalement 

le fait d'augmenter le nombre des gens de l'innovation . 

Et il y a en cela aussi le fait de tromper le commun des musulmans qui 

peuvent croire qu'ils (les gens de l'innovation (religieuse)) sont sur la 

verite, et le fait de s'asseoir avec eux a pour resultat de se detourner de 

la Verite : 

Bindar qu'Allah lui fasse misericorde a dit : 

"La compagnie des gens de l'innovation (religieuse) engendre le fait de 

se detourner de la Verite". 

Siyar A'lam An-Noubala de l'imam Adh-Dhahabi Tome 16, page 109. 

'Abdes-Samad Mardawayh qu'Allah lui fasse misericorde a dit : 
J'ai entendu Al-Foudayl Ibn 'Iyad dire : 

"Celui qui aime quelqu'un parmi les gens de l'innovation (religieuse) 
Allah annule ses actions et sort la Lumiere de l'lslam de son cceur, et 
Taction de (celui qui fait partie) des gens de l'innovation (religieuse) 
n'est pas elevee vers Allah, le regard du croyant vers le croyant rejouit le 
coeur et le regard de l'homme vers les gens de l'innovation (religieuse) 
engendre l'aveuglement, celui qui s'assit avec quelqu'un des gens de 
l'innovation (religieuse) n' a pas ete dote de sagesse". 



Prendre la science chez les Gens de la Sunnah 

Siyar A'lam An-Noubala de 1'imam Adh-Dhahabi Tome 8, page 435. 

8 

Soufian Ath-Thawri qu'Allah lui fasse misericorde a dit : 

"Celui qui entend d'un innovateur (dans la religion) Allah ne lui rendra 

pas benefique ce qu'il a entendu et celui qui lui serre la main a defait 

l'islam nceud par nceud » 

Rapporte dans Al-Jami' li Akhlaq ar-rawi d'Al-Khatib Al-Baghdadi 

Tomel, page 138 n° 163. 

Source : 



An-Noubadhou fi Adabi talabil-'ilmi de Cheikh Hamad Ibn Ibrahim 
Al-'Othman qu'Allah le preserve pages 21 a 24.